Civilisation VI continue de faire parler de lui après un portage sur Switch acclamé par la critique. Voilà que 2K Games annonce la deuxième extension pour les amoureux du 4X de Firaxis avec une sortie prévue uniquement sur PC. Intitulé Gathering Storm, celle-ci compte bouleverser et renouveler les parties en tenant compte des défis climatiques et géologiques de la planète.

De nouvelles mécaniques sont donc au programme, elles sont censées rendre la tâche d’avoir un empire qui résiste aux affres du temps plus compliqué. Effets environnementaux, gestion de l’électricité et des ressources, projets d’ingénierie et nouveau congrès mondial viennent donc enrichir une offre déjà étoffée après Rise and Fall, la première extension qui se concentrait sur la gestion des âges et la gouvernance de votre empire.

« La plus grande extension jamais créée pour un jeu de la série »

Voilà comment Firaxis nous a annoncé Gathering Storm ! Le nouveau système de climat mettra en scène volcans, blizzard, tornades, tempêtes de sables, mais aussi inondations et sécheresses. Les joueurs devront donc faire attention à leur développement et prendre en compte l’impact qu’ils ont sur le climat, ils pourront par mégarde provoquer la fonte de la calotte glaciaire et voir une augmentation du niveau des mers venir mettre leurs efforts à néants.

Un peu de finesse pour les grands empires un peu trop portés sur l’industrie, car l’extension met aussi l’accent sur la gestion de l’électricité et des ressources stratégiques, désormais consommés par les centrales pour générer de l’électricité. Les développeurs précisent : « Au départ, elles alimenteront uniquement les bâtiments les plus avancés à l’aide du charbon et du pétrole, mais au fil de leurs progrès technologiques, les joueurs pourront faire appel aux énergies renouvelables. Leurs choix de consommation énergétique affecteront la température de la planète et pourront provoquer une fonte de la calotte glaciaire et une hausse du niveau de la mer. »

C’est donc là que les projets d’ingénierie entrent en scène. Pour éviter les problèmes environnementaux, le bâtisseur devra lancer des projets d’ingénierie prenant la forme de tunnels, de voie ferrées, de canaux ou encore de barrages. Le nouveau congrès mondial, quant à lui, permettra au joueur de faire entendre sa voix auprès des autres dirigeants et de l’emporter par une voie diplomatique. Firaxis explique : « Les joueurs gagneront des faveurs diplomatiques en nouant des alliances, en influençant des cités-états, en participant aux Jeux mondiaux et bien plus. Ils peuvent utiliser leurs faveurs diplomatiques pour obtenir des promesses de la part des autres dirigeants, voter lors des résolutions, solliciter des sessions extraordinaires en cas d’urgence, augmenter le poids de leurs votes et remporter la nouvelle victoire diplomatique. »

Civilization VI : Gathering Storm ajoute également une nouvelle ère : le XXIe siècle, qui voit l’arrivée de nouveaux arbres technologique et dogmatique. Mais c’est aussi 8 nouvelles civilisations, 9 dirigeants, 7 merveilles mondiales, 7 merveilles naturelles, 18 unités, 15 aménagements, 9 bâtiments, 2 organisations urbaines, 9 technologies, 10 dogmes et 2 nouveaux scénarios : La Peste noire et Machine de guerre qui viennent compléter l’offre.

Bien évidemment, l’extension voit aussi des améliorations pointer le bout de leur nez. L’espionnage a été enrichi de nouvelles options, les victoires scientifiques et culturelles ont été mises à jour, de nouveaux Moments Historiques ont été ajoutés et des améliorations ont été apportées aux mécaniques existantes, énumère 2K Games. Pour ceux que ça intéresse, vous pouvez retrouver des détails supplémentaires sur le site officiel du jeu, le tout en français.

Civilization VI : Gathering Storm sera disponible le 14 février 2019 au prix de 39,99€ sur Steam.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Écrire votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom