Le déroulé de la cérémonie, intro et photos des Oscars 2018

Ce dimanche 4 mars se tenait l’édition 2018 des Oscars au Dolby Theatre à Hollywood pour sa 90cérémonie organisée par l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences. C’est Jimmy Kimmel qui est revenu pour présenté l’itération 2018 des awards, une édition sous haute tension après le couac de la cérémonie de l’an dernier qui s’était terminé sur La La Land annoncé comme Meilleur Film avant que Moonlight ne soit révélé comme le véritable gagnant, mais les huissiers sont restés tranquilles lors de la soirée, ouf.

Dans son discours introductif, Jimmy Kimmel a ironisé sur la statue de l’Oscar, « qui garde ses mains là où on peut les voir et ne dit rien d’insultant (…), on a besoin de plus d’hommes comme ça » à Hollywood. Il a ajouté que le cinéma doit « montrer l’exemple » en matière de harcèlement et d’égalité entre hommes et femmes au travail.

Le « La » était donné, car la cérémonie des Oscars 2018 vient clore une année tumultueuse à Hollywood. La nouvelle année qui amène des changements attendus depuis longtemps dans l’industrie. Les révélations sur Harvey Weinstein, ancien président de la Weinstein Company, et ses années d’harcèlement, d’abus et d’agression sexuelles (le scandale a éclaté l’automne dernier) ont conduit non seulement l’ancien magnat des producteurs, mais aussi plusieurs autres acteurs, producteurs et réalisateurs à être accusés à leurs tours pour des comportements similaires sur des centaines de femmes, dont des stars comme Gwyneth Paltrow et Salma Hayek. Aux côtés d’Ashley Judd, l’une des premières à avoir parlé publiquement contre Weinstein, et d’Annabella Sciorra qui accuse le producteur de l’avoir brutalement violée, Salma Hayek a d’ailleurs présenté une vidéo contre les discriminations à l’encontre des femmes, des minorités sexuelles et ethniques.

La cérémonie a aussi été marquée par des messages contre la politique anti-immigration du président américain Donald Trump et a vu donc les débats et discussions prendre parfois plus de place que les films en lice pour la compétition des oscars.

À l’approche de la cérémonie de cette année, Gary Oldman et Frances McDormand étaient les favoris pour les catégories du meilleur acteur et de la meilleure actrice et repartent bien avec les statuettes pour leur rôle dans Les Heures sombres et Three Billboard Outside Ebbing, Missouri. Pressenti pour le scénario original de Get OutJordan Peele a décroché la statuette pour son écriture sur le racisme bien pensant, certains pronostiqueurs allaient même jusqu’à prédire qu’il générerait une surprise au cours de la compétition, certainement renforcé par le fait que le film a gagné le titre de meilleur film aux 2018 Independent Spirit Awards à la veille des Oscars, mais cela ne s’est pas fait.

Le grand vainqueur de la soirée n’est autre que Guillermo Del Toro et son film, La Forme de l’eau. Il repart avec 4 oscars, la meilleure direction artistique, la meilleure composition originale pour le français Alexandre Desplat, mais il a surtout raflé celui du meilleur réalisateur et le plus prestigieux  : celui du meilleur film. Pour un métrage racontant une histoire d’amour entre une femme muette et un homme poisson dans les années 60, c’est à noter, même si le film est aussi un hommage à l’histoire du cinéma, ce qui plaît toujours à l’académie. Une belle percée du fantastique et de l’imaginaire et enfin la reconnaissance pour un réalisateur aujourd’hui au sommet !

Notre galerie des photos officielles des lauréats :

Pour voir des extraits de la cérémonie en vidéo RDV dans la troisième partie de ce dossier !

2 Commentaires

  1. Un bon résumé du festival, avec une partie politique (on n’y coupe pas aux USA), mais tout de même une ovation pour le sens artistique d’un film qui va faire des émules.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Écrire votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom