La version Blumhouse Productions de L’Homme Invisible s’est enfin dévoilée via un trailer prometteur. C’est le talentueux Leigh Whannel, à qui l’on doit le génial Upgrade, qui est derrière le scénario ainsi que la caméra pour une production qui se doit d’être surveillée de près.

Le film prend le parti d’être raconté via le point de vue de l’héroïne plutôt que par la créature comme on l’a souvent vu dans les adaptations de l’œuvre de H.G. Wells. Côté casting on retrouvera Elisabeth Moss (Déjà personnage principal de l’excellente série The Handmaid’s Tale) qui sera confrontée à Oliver Jackson-Cohen (Lui aussi venant d‘une série extraordinaire, The Haunting of Hill House). Johnny Depp, initialement pressenti pour le rôle dans le Dark Universe de Universal a donc été écarté. L’actrice sera entourée par Harriet Dyer jouant la sœur de Cécilia et son ami d’enfance et sa fille respectivement interprétés par Aldis Hodge et Storm Reid.

Le synopsis raconte : Cécilia Kass est une femme enfermée dans une relation violente et oppressante avec un riche et brillant scientifique. Elle parvient a échapper à son compagnon aidé par sa sœur et son ami d’enfance. Mais très vite des nouvelles lui parviennent, son ex-compagnon abusif s’est suicidé et lui lègue une généreuse fortune en héritage. Elle suspecte ce décès d’être une mise en scène et alors qu’une suite de coïncidences sinistres prennent un tour fatal, les existences de ceux qu’elle aime sont menacées. La santé mentale de Cécilia vacille à mesure qu’elle tente de prouver qu’elle est hantée par une homme invisible.

Le trailer laisse apercevoir une ambiance maîtrisée d’un jeu avec l’imperceptible et tension bien visible avec l’intensité dont fait preuve Elisabeth Moss. Blumhouse semble donc nous préparer, après l’incroyable Us, une nouvelle production fantastique avec un vrai propos. À surveiller, et de près.

L’Homme Invisible viendra hanter les salles de cinéma le 26 février 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Écrire votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom